Idée simple et efficace: le casse noix high tech

casse-noix-hightech

Dans le genre bonne idée toute simple, voilà un casse-noix assez original.

Il s’agit d’une sorte de marteau monté sur un ressort. L’avantage est que on envoie pas des coquilles un peu partout car le ressort va tout bloquer.

Plutôt malin et disponible pour 20€ sur Take 2.

Une vidéo de démo à la suite.

Lire la suite …

Faites vos réserves de Nutella, la pénurie arrive!

nutella-penurie

 

Dépêchez vous de faire des stocks de Nutella et autres spécialités à la noisette! La Turquie, producteur de 70% des noisettes mondiales, a été touchée par une importante pénurie, et du coup, le prix de la tonne de noisette a quasi doublé depuis février (6500$ en février contre 10 500$ aujourd’hui).

Pas la peine d’être un expert en économie pour comprendre que si le prix de la noisette augmente, le prix du Nutella risque aussi d’augmenter. En effet, dans un pot de Nutella, on a beaucoup d’huile et de matières grasses, mais aussi une cinquantaine de noisettes.

Cette augmentation du prix de la tonne de noisette est dû aux mauvaises conditions climatiques (gel, grêle à répétition) qui ont frappées la Turquie au début de l’année. Résultat: la production annuelle en Turquie ne sera que de 540 000 tonnes contre 800 000 tonnes prévues.

Quand on sait que la société Ferrero qui produit le Nutella achète plus de 25% de la production mondiale de noisettes, et que les Français sont les plus gros consommateurs mondiaux de Nutella, on peut se dire qu’il est temps de faire du stock! Pour l’instant, la société n’a pas fait de commentaires sur la possible augmentation du prix du Nutella ou des Ferrero Rocher mais ça risque d’arriver.

Pour la petite histoire, le Nutella est né après la seconde guerre mondiale en Italie et s’appelait à l’époque Supercrema en italien. A l’époque, les fèves de cacao étaient chères et la pénurie forte, du coup le pâtissier Pietro Ferrero a l’idée de créer une recette à base de noisettes pour remplacer le cacao.

Maintenant que on est aussi en pénurie de noisettes, il nous reste juste à inventer un nouveau produit…

Source: Le Monde