Le spot politique le plus barré de l’histoire

pub-politique-canada

 

Alors bon, des spots politiques passants avant des élections, on en a tous vu, et il faut le dire, la plupart du temps c’est assez (très) barbant.

Du coup, Wyatt Scott, candidat indépendant au parlement canadien a décidé de tourner une vidéo complètement décalée pour faire parler de sa candidature.

Dans la même ligne que Kung Fury, on y retrouve des dragons, robots et autres yeux lasers… Oui c’est vraiment très classe. Cela dit il profite aussi de la vidéo pour défendre ses idées (ça reste quand même l’objectif).

A découvrir à la suite.

Lire la suite …

Affiches drôles pour les élections législatives

Les 10 et 17 juin, c’est les élections législatives en France. Du coup, on voit apparaître beaucoup de candidats dans toutes les circonscriptions de France qui sont plus ou moins crédibles.

Petites compilations des meilleurs affiches de campagne à découvrir à la suite.

Lire la suite …

D'autre résultats de recherche:

Le bloc-notes du vendredi

Il y a eu Les buzz auxquels vous avez échappé cette semaine (il y en a beaucoup plus que ce que ce tag tardif ne suggère car la rubrique a bien dû durer une paire d’années, voire plus), puis après un petit break, Cette semaine j’ai appris… et enfin Les petites conneries du vendredi . Et puis plus rien.

Lire la suite ici:
Le bloc-notes du vendredi

L’armée russe, c’est du vent

armee_gonflable

Petit article traduit en français par Courrier International et issu d’un quotidien russe sur les armes gonflables de l’armée russe.

 »

Nous avons souvent parlé des graves problèmes d’équipement de l’armée russe, qui manque cruellement de matériel de combat moderne. Ministres et généraux ne promettent pas d’amélioration notable avant 2020, date où notre armement aura été renouvelé à 75 %. En attendant, notre armée est sans doute celle qui achète le plus d’armes fictives au monde, notamment des chars, avions ou rampes de missiles sol-air gonflables.

D’ici un an et demi, nos divisions seront même dotées de missiles tactiques et stratégiques en plastique ! Même à cent mètres, ces modèles sont impossibles à distinguer des armes véritables, indique-t-on fièrement chez RusBal, la société qui fabrique ces leurres pour le ministère de la Défense. Ils laissent en effet la même signature thermique, radar et infrarouge que les armes qu’ils imitent, trompant ainsi les instruments de détection de l’ennemi.

Ces leurres gonflables ont l’avantage d’être beaucoup plus faciles à déployer que les armes réelles. Un char se gonfle en quatre minutes, une rampe de missiles en cinq minutes.

Lire la suite …

D'autre résultats de recherche: