Ouverture de la Bibliotèque Numérique Mondiale

du contenu riche

du contenu riche

C’est hier qu’a été inauguré à Paris la Bibliotèque Numérique Mondiale. Projet de l’UNESCO, la BNM rejoint ainsi les autres projets de bibliotèques déjà présents sur la toile: Google Book Search et Europeana. Soutenu par de multiples pays, l’objectif est de donner l’accès gratuitement depuis Internet à de grandes quantités de contenus, dont de nombreux échantillons sonores.

Disponible à cette adresse, on y trouvera des pièces datant de plusieurs siècles et issues des différentes bibliotèques nationales des pays participants. Le contenu est soumis aux droits d’auteurs des pays d’origine contrairement à Wikipedia qui présente du contenu sous licence libre. Néanmoins les deux sites ont une fonction différente, l’un étant une base de connaissances, l’autre un recueil de références bibliographiques, sonores et cinématographiques.

Première carte américaine

Première carte américaine

Si la bibliotèque se limite à 7 langues pour le moment, ce n’est qu’un début. L’UNESCO espère mobiliser d’autre pays autour de ce projet afin de faire bénéficier l’humanité entière de ce patrimoine culturel. On y trouve cependant d’après les spécialistes déjà des pièces rares et majeures de notre histoire commune, comme la première carte plaçant l’Amérique et datant de 1513.

Plus d’excuses pour ne pas lire de livres!

Autres posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>