Le réchauffement climatique, une bonne blague

heartland rechauffement climatique faux

Le réchauffement climatique n’existe pas, il s’agit uniquement de vous faire peur et de vous culpabiliser. « Les alarmistes du réchauffement climatique ne veulent pas que vous lisiez ceci », voilà ce qui apparaît sur cette publicité publiée dans le Washington Post récemment.

L’objectif de cette campagne de pub: faire croire aux gens que le réchauffement climatique n’est qu’une sale blague. Comme ça vous pourrez toujours continuez à consommer à outrance et avec bonne conscience en plus…

heartland2

La fondation HeartLand qui finance cette campagne de pub d’ampleur est persuadé que le réchauffement climatique n’existe pas. Encore pire: « la réduction de l’émission de gaz à effet de serre n’est pas nécessaire, et serait peut-être même dangereuse pour l’environnement et la santé humaine » dit une autre page de la pub.

L’objectif est de lutter contre la politique de Barack Obama qui veut lancer des actions pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Selon ses détracteurs, cette politique détruirait un million d’emplois et couterait 1500 dollars à chaque famille américaine. Pour convaincre les gens, il suffit de les convaincre que ces réductions des gaz à effet de serre est inutile… N’ayez donc pas peur du réchauffement climatique et allez consommer!

La fondation Heartland qui finance cette campagne de désinformation est une fondation qui a pour slogan: « Free market solutions ». Son objectif est de promouvoir les marchés libres un peu partout et dans tout les secteurs économiques. C’est sur que réduire les gaz à effet de serre ne les arrange pas trop, dans la mesure ou ça les fait perdre de l’argent…

Et après ils veulent parler d’impartialité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>