Après fumer tue, fumer guérit

fumer guérit

Fumer tue, on le sait. Et bien la revue « Nouvelles clés » nous prouve que ce n’est pas si juste que celà.

Fumer pourrait ainsi statistiquement réduire le risque d’attraper certaines maladies…

Agissant sur le cerveau, la nicotine pourrait ainsi atténuer la vitesse de propagation de certaines maladies dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.

Le CHU de Créteil utilise ainsi depuis 10 ans des patchs de nicotine pour ralentir la dégradation de l’état de santé de leurs patients.

Voilà qui fait réfléchir après les différentes campagne de diabolisation de la nicotine…

D'autre résultats de recherche:

Autres posts:

One thought on “Après fumer tue, fumer guérit

  1. non fumeur ;-)

    La nicotine provoque la dépendance mais ce n’est pas ça qui ‘tue’, fumer et se mettre un patch de nicotine, cela n’à rien à voir
    Le patch n’intoxique pas les autres, d’ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>