Le mystère des statues de l’île de Pâques résolue en vidéo!

Tout le monde connait les moaïs, ces impressionnantes statues que l’on retrouve uniquement sur l’île de Pâques au milieu du Pacifique.

On compte plus de 900 statues sur l’île, pesant chacune plusieurs tonnes et parfaitement alignées. Depuis un paquet d’années, les scientifiques essayent d’expliquer comment les habitants de Rapa-Nui ont fait pour placer si parfaitement  ces monstres de pierre et pour les déplacer sur l’île.

Pour les habitants, la réponse a toujours été la même: les statues ont été déplacées en utilisant des cordes et la force des bras. Mais les scientifiques n’ont jamais crus à cette explication, excepté Terry Hunt.

Selon lui c’est l’explication la plus plausible, car elle explique l’existence de statues renversées sur l’île, statues qui seraient tombés pendant le déplacement et impossible à relever par la suite:

« Ceux qui sont tombés dans des montées gisent encore sur le dos. Dans les descentes, ils sont face contre terre. Nous avons retourné le problème dans tous les sens. Il n’y a qu’une solution possible : ils ont été transportés debout, comme des gros frigos. Avec des cordes, en les faisant ripper, une quinzaine de personnes pouvaient faire le job. Bien sûr, il y avait des ratés. D’où les chutes. Mais la tradition orale avait raison, les moaïs marchaient ! Du coup, pas besoin de 10 à 20 000 habitants pour les transporter« .

Pour prouver ces dires, une équipe du National Geographic a tenté l’expérience en déplacant avec un groupe de 20 personnes armés de cordes une statue de cinq tonnes.

La vidéo de leur exploit à la suite, on a vraiment l’impression que la statue marche. Il n’empêche que la coordination doit être parfaite pour faire avancer le moaï.

D'autre résultats de recherche:

Autres posts:

3 thoughts on “Le mystère des statues de l’île de Pâques résolue en vidéo!

  1. Berthet Nicolas

    Voir entre autresSsSss(S multiples) Winston Churchill qui Disait que: Plus Nous Observons Notre Passé et Plus Nous Avons l’impression de Voir dans Le Futur …A méditer ou pas.

    Sinon les «  »ingénieurs » ils sont au courant que ceux qui ont creusés autour des statues depuis 1970 montrent aux non ivoiriens qu’elles possèdent un corps…(sauf certaines, mais qui n’ont pas du tout la même masse que cette réplique…) et où, plus loin sur la Même l’île, certaines sont encore en attente d’extraction dans la roche d’origine, allant jusqu’à plus de 20 Mètres de long/(haut) …En plus de certaines coïncidences innombrables avec Gobekli Tepe en Turquie…(par exemplesSs)..

    Napoléon après avoir étudié le modèle réduit de TOUS Nos Savoirs Mathématique qui contient aussi Les données de notre planète en 3Dimensions, en plus(+) de son parcours Orbitale complet, distance terre soleil, Etc… Avec une marge d’erreur DANS le Gros Oeuvre de l’ordre de 0,01%.. (la «  »tombe » » de « Kéops ».. ) Donc Napoléon en a conclut que: Notre Histoire n’était qu’Une Suite de Mensonges sur Lesquels Nous Sommes d’Accord….A Méditer.

    A éventuellement saisir que le CONcitoyen lambda a été éduqué par les deux verbes Gouverner et Mentir, formant ainsi le Gouvernement… La perversion de nos cités et savoirs commencent par ceux qui fraude les mots.
    Comprendra donc qui peut encore..
    L’ouvrage « L’emprunte des Dieux » résumant de nombreux scientifiques osant aller à l’encontre du dogme établit par le Gouverne et Ment, de Graham Hancock c’est pas mal comme base à vérifier soi même et non aux chants incessant des primates imberbes modernes.
    .
    « Les histoires interdites de Douglas Kenyon » c’est pas mal non plus=> il à servit comme BASE au magnifique documentaire de la chaîne planète : L’archéologie interditeGoogle peut aider…

    Nous n’inventons rien nous ne faisons que RE découvrir : A.Einstein
    Moralité: Ne serions nous pas les ruines d’une hyper civilisation mondiale disparue… .. .

  2. Cette théorie du transport debout n´est pas nouvelle. Thors heyerdahl, en 1955, lors de son expédition dans l´île, avait testé le transport d´un Moai, allongé sur le dos sur une sorte de traineau. Voyant la difficulté, et le grand nombre de personne nécessaire au déplacement de ce moai de 5m, il à demandé à léornado Pakarati comment faisait ses ancêtres et il lui a répondu:les moai se déplaçaient en marchant.Le professeur Simard, de la Sorbonne, a donc écrit sa théorie: Les moai étaient déplacés debout comme un meuble lourd, en l´inclinant sur le côté et en le faisant pivoter sur sa base. En 1982, Pavel Pavel, a construit un moai en ciment de 4m et à testé cette théorie. Puis en 1986, Pavel Pavel et Thors Heyerdahl sont revenus sur l´île et ont testé cette méthode avec deux moai, un de 2m50, Aujourd´hui à l´entrée du musée Sébastien Englert et un de 4m aujoud´hui à l´entrée du site Tonga Ariki ou tongariki. Avec celui de 4m, ils ont réussi avec seulement 32 personnes à le faire avancer sur 100m en un jour. Donc cette théorie est accepté par d´autres archéologues dont Mr Sergio Rapu archéologue Rapa Nui. Il a trouvé une autre preuve, au niveau des Ahu, confirmant cette théorie. A déplacer les moai ainsi, ils arrivaient sur le site limaient à la base. Il était alors nécessaire de tailler le pied du moai afin d´avoir une base plane pour tenir sur son socle de basalto. Mr Rapu a trouvé dans les Ahu, ces morceaux de tuf provenant des moai retaillés avant leur mise en place.

  3. J´ai oublíé: Le système des cordes autour de la tête est une erreur. Car le cou des moai et la partie fragile de la scuplture. De cette manière il y a forte chance de casser le moai à ce niveau. Selon Mr Sergio Rapu, ils auraient attaché un tronc au niveau des épaules du moai et attaché les cordes, pour le faire incliner, sur ce tronc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>