Et si Armstrong et Aldrin étaient restés bloqués sur la Lune

En 1969, Neil Armstrong a été le premier homme a posé le pied sur la Lune.

Même si les scientifiques étaient confiant sur la réussite de la mission lunaire Apollo 11, le président des Etats-Unis l’était moins.

Il a donc fait préparer par ses conseillers le discours ci-dessus dans le cas ou les astronautes resteraient bloqués sur la Lune.

Amusant de lire ce que l’histoire aurait pu être si elle avait mal tournée.

La seconde page de ce discours à la suite

 

Autres posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>